Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /homepages/34/d146581096/htdocs/fcc/ecrire/inc/utils.php on line 2697
27/02/04 FCC - MONTFRIN - [Football Club Club]
Warning: preg_replace(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 10 in /homepages/34/d146581096/htdocs/fcc/ecrire/plugins/installer.php on line 167

Warning: preg_replace(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 10 in /homepages/34/d146581096/htdocs/fcc/ecrire/plugins/installer.php on line 168

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/34/d146581096/htdocs/fcc/ecrire/inc/utils.php:2697) in /homepages/34/d146581096/htdocs/fcc/ecrire/public/evaluer_page.php(51) : eval()'d code on line 16
LE ’’COUP DE GUEULE’’ DU PRESIDENT
27/02/04 FCC - MONTFRIN
5 - 3 Commentaires d’après match ou « Tertulias  » au Menphis.
Article mis en ligne le 1er mars 2004

par jack
logo imprimer

Le score

FCC - MONTFRIN

Mi-temps 5 à0


les joueurs

F - C - C
Michel M
Alain Mo
Doudou Philippe S Thierry
Michel C Philippe G
Francis Yves Jacques
Christophe Alain B

les Buteurs

- Christophe 3
- Yves 1
- Alain 1


Résumé

FCC - MONTFRIN : Commentaires d’après match ou « Tertulias  » au Menphis.

LE ’’COUP DE GUEULE’’ DU PRESIDENT

Quand il est rentré aux vestiaires, mâchoires serrées, le regard courroucé, l’air un peu hagard (bon, ça il l’a souvent) on a bien senti qu’il se passait quelque chose, mais bon… !

C’est quand il est allé direct sous la douche, encore en tenue, que des regards dubitatifs ont commencé àpoindre ça et là, en tous cas pour les plus perspicaces, certains étant toujours àmille lieux de saisir la tension, limite rupture, du moment : Phiphi (g.) ne peut pas faire deux choses en même temps, parler et respirer par exemple ; quant àAlain (B.) il en était encore qu’àses lacets de chaussures…Pourtant les signes avant-coureurs du remontage de bretelles cataclysmique du « condottiere  » castillonais ne manquaient pas.
Souvenons nous : avant le match, étonnamment, pas de « briefing  » ni de tableau noir tant prisé par certains d’entre nous ; curieux pour un enseignant de ce niveau non ? Pendant le match, pas un contrôle, pas une passe, rien, sans doute pour ne pas éveiller la sympathie légitime si prompte àéclore entre nous et qu’il aurait pu susciter par une attitude trop altruiste.

Pendant le match encore la sortie brutale de ses deux plus proches confidents, àpeine les citrons (chauds) pressés, pour des raisons que je qualifierais de futiles : : un léger dérèglement gastrique plutôt courant (sans mauvais jeu de mot) un soir de Féria pour le premier, un traumatisme « Å“uf de poulesque  » àla cheville que nous baptiserons indulgemment d’entorse pré-maléolaire, impossible àdiagnostiquer puisque notre éminent spécialiste idoine avait été soigneusement écarté de la « quadrilla galactique  ».

Pas de trésorier ni de guérisseur, plus de buteur ni de meneur de jeu ( bravo le coaching ), la conspiration était en marche, plus rien ne pouvait nous préserver des foudres du satrape « prisunicien  ».

Nous ne nous attarderons pas outre mesure sur un match sans grands reliefs, dans un froid !…
( Phiphi l’a évalué àmoins zéro !!!) et sur un terrain en relatif bon état mais qui,curieusement, comme me l’a fait remarquer Alain B., avait était repeint couleur brique par les dernières pluies sub-sahariennes.
Mi-temps : 5 à0 comme àl’aller mais pour nous cette fois, faisant taire les quelques intrépides, bravant le froid, venus ànouveau scander des « Président démission  ». Tout devait se dégrader en seconde mi-temps et provoquer l’ire présidentielle..

« LA BARRE AVAIT-ELLE ETAIT MISE TROP HAUTE  » ?

Avions-nous les moyens de nos ambitions ? Voilàun débat que nous aurions pu mener calmement, entre ’’gentlemen ’’.Après tout, nous n’avions encaissé que trois buts seulement !

au cours de ce que nous devrions appeler dorénavant notre 2ème mi-temps référence : 3 buts encaissés sans la moindre rébellion de notre part ni le moindre sursaut d’orgueil ! Aucune équipe ’’outre Droude’’ ne nous avait infligé un tel traitement jusque là.

Citer les buteurs dans un tel climat relève de la provocation, mais bon, aller : 3 buts attribués àStophchri, 2 àMichel, ou peut-être 1 àAlain, je sais plus, je pleurais tellement… de honte…

Là-dessus la réaction du président au coup de sifflet final !…La cerise sur le macdo :

« y en a marre, Doudou fait la touche ! Doudou passe ! doudou dégage ! Doudou fait ceci, doudou fait cela !…OH arrêtez ! ras le bol, j’chui le président quand même merde !…avec vos conneries je sais même plus comment s’appelle Jean DENAT….enfin si,… je sais que ça commence par un L…mais c’est tout  ».

Vous comprendrez, après ça, que le climat c’est passablement alourdi malgré un demi- fà»t d’Heineken et quelques brêves de comptoir dont le sublimissime Francis a le secret : « Si tu dépasses le second t’es combien ? et si tu dépasses le dernier ? et si le peloton fait demi-tour ? alors le premier devient combien par rapport àl’ancien dernier qui a doublé le second en reculant !!! bon, c’est Francis…De toute façon la soirée fut définitivement plombée lorsque le président,’’last but not least’’, annonça àla cantonade qu’il y avait encore 45 Euros dans la caisse !!! Ce qui provoqua la fuite des tenancier avec leur propre caisse ; la peur de manquer sà»rement…

Et que dire de la dernière façétie franciscaine de la soirée qui consista àse laisser négligemment choir de sa banquette jusque sous la table n’obtenant, de la part de convives déjàpassablement ’’atterrés’’, que quelques rires de convenance.

Voilà ! tout est dit. Nous laisserons nos amis montfrinois conclure : Ne retrouvant pas chez nous notre bonne humeur coutumière, l’un d’entre eux lâcha, en se levant, dans un montfrinois impeccable : « Et vous allumez pas votre joint  ».

Le tableau des résultats

Mots-clés associés

Dans la même rubrique

0 | 5

26/03/04 SOUVIGNARGUES - FCC
le 31 mars 2004
par Fil_ip
19/03/04 FCC - SAINT MAMERT
le 23 mars 2004
par Fil_ip
12/03/04 PREFECTURE -FCC
le 14 mars 2004
par Fil_ip
05/03/04 AUBORD - FCC
le 13 mars 2004
par Fil_ip
16/01/04 FCC - CHEMINOT
le 25 février 2004
par Fil_ip

Évènements à venir

Pas d’évènements à venir
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL